Consultation sur le Manifeste Un Bond vers l'avant

Consultation sur le Manifeste ‘Un bond vers l’avant’

 

L’Association de comté NDG Westmount entreprend une consultation de ses membres sur le manifeste ‘Un bond en avant’.  Les membres sont encouragés à apporter leur contribution à ce forum, en ligne et en participant  à une ou plusieurs rencontres (dépendant de l’intérêt démontré) dont les dates seront divulguées dans les mois à venir.

Les thèmes à couvrir sont :

  • Alignement avec la politique actuelle du NPD
  • Faisabilité d’une économie basée  à 100% sur les énergies renouvelables
  • Une interdiction des pipelines et l’arrêt progressif de la production de pétrole
  • Peuples des Premières  Nations, logement, politiques sociales et infrastructures
  • Financement

Pour trouver l’information sur le Bond vers L’Avant et les émissions canadiennes de gaz à effet de serre, continuez à lire.

Historique


Le manifeste Un Bond en Avant a été rendu public en septembre 2015 pendant la campagne électorale fédérale comme une initiative politique et sociale non partisane. Pendant la période préparatoire au Congrès d’avril 2016, plusieurs associations de comté ont présenté des résolutions pressant le parti d’adopter le manifeste en l’incluant dans ses politiques. La Résolution 2-5-16  encourage les associations de comté à discuter le manifeste et suggérer des modifications à inclure dans les politiques lors du processus préparatoire au congrès de 2018.
Le manifeste ‘Un bond en Avant’.

 

Le Manifeste Un bond en avant


Ce manifeste affirme que:


•    Le dossier du Canada sur les changements climatiques est un crime contre le futur de l’humanité.
•    Un passage des combustibles fossiles à une production d’électricité provenant de sources à 100% renouvelable lors des 20 prochaines années et à une économie complètement verte d’ici 2050 est techniquement possible.
•    L’austérité est une forme de pensée fossilisée et la ‘pénurie publique’ est une crise fabriquée.


Les demandes du Manifeste :


•    Pas de nouveaux projets d’infrastructure incluant des pipelines
•    Trains et transport public à haute vitesse fonctionnant à l’énergie renouvelable
•    Programme universel de construction de maisons à efficacité énergétique et de mise à niveau des maisons déjà existantes.
•    Formation des travailleurs des industries à production intensive de carbone à être des outils de la transition vers une économie à production faible en carbone et extension des secteurs à faible production de carbone existants tels les services de soins, l’enseignement, le service social, les arts et les media d’intérêt public.
•    Mettre fin à tous les traités de commerce ‘qui interfèrent dans nos tentatives de reconstruction des économies locales’; réglementer les corporations; stopper les projets d’extraction dommageables.
•    Financement par la fin des subventions  aux énergies fossiles du pétrole, impôts sur les transactions financières, augmentation des redevances sur les ressources, impôts plus élevés pour les corporations et les plus riches, taxe progressive sur le carbone et coupure des dépenses militaires.


Quelques données sur les émissions canadiennes de gaz à effets de serre


Le Canada est responsable de 1,6% des émissions globales de gaz à effet de serre.

 graph1.jpg

Néanmoins, le Canada est un des pays émettant le plus grand de volume de CO2 par habitant au monde:

graph2.jpg

Les émissions de gaz à effet de serre au Canada triés par secteur économique (2014):

 

 

 

graph3.jpg

Le secteur du mazout et du gaz est en cause d'environ 0,5% des émissions de gaz à effet de serre sur la planète.

 

Les tendances d'émissions du Canada comparées à notre cible convenu à Paris:

graph4.jpg


Showing 1 reaction

Please check your e-mail for a link to activate your account.